Chicago Le maïs et le blé poursuivent leur hausse avec la pluie

AFP

Les cours du blé et du maïs ont de nouveau progressé jeudi après avoir déjà fortement augmenté la veille, aidés par les conditions météorologiques défavorables aux Etats-Unis et les ventes américaines, tandis que le soja a baissé.

« Ce bond a beaucoup à voir avec les cartes météo », a affirmé jeudi John Georgy de la maison de courtage Allendale en référence au maïs et au blé. De fortes pluies s'abattent sur la principale zone de production de maïs au nord des Etats-Unis, la « corn belt », faisant craindre aux investisseurs un retard supplémentaire dans l'avancée des semis de la céréale, qui piétinent déjà.

Selon les analystes de cette maison de courtage, les prévisions météo font pour le moment état de précipitations au-dessus de la normale pour l'ensemble de cette zone de production au mois de mai.

Le cours du maïs, et par effet d'entraînement du blé, en profite actuellement pour rebondir après avoir plongé ces dernières semaines. Jeudi, les ventes américaines de ces deux matières premières agricoles ont par ailleurs affiché des niveaux solides selon un rapport du ministère américain de l'agriculture (USDA) pour la semaine achevée le 25 avril. Le maïs a fait l'objet de 796 000 tonnes commandées à l'étranger, dans la fourchette des estimations des analystes. Idem pour le blé qui s'est écoulé à 419 500 tonnes.

La séance a été en revanche un peu plus agitée pour le soja. Les commandes à l'étranger se sont établies sous les attentes des analystes, à 336 900 tonnes. Cette donnée a rendu le cours plus faible alors que les investisseurs attendent depuis de nombreuses semaines la conclusion d'un accord commercial entre les Etats-Unis la Chine, son premier partenaire sur le commerce de soja. Les deux premières économies mondiales ont achevé mercredi à Pékin une nouvelle session de négociations, des réunions qualifiées de « fructueuses » par les Américains, avant de nouvelles discussions à Washington la semaine prochaine.

Le prix du boisseau de blé (environ 25 kg) pour juillet, le plus échangé actuellement, a clôturé à 4,4400 dollars contre 4,3600 dollars à la fermeture mercredi. Le boisseau de maïs pour livraison en juillet, également le contrat le plus actif, a fini à 3,7050 dollars contre 3,6850 dollars mercredi. Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus actif, a terminé à 8,4325 dollars contre 8,5175 dollars à la précédente clôture.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous