Chicago Le maïs et le soja repartent en baisse après leurs sommets

Afp

CHICAGO, 02 avr 2014 (AFP) - Les cours du soja et du maïs ont baissé mercredi à Chicago après avoir atteint des sommets la veille, pénalisés par des prévisions de pluies bénéfiques aux cultures et des ventes sur le marché physique du maïs. Le blé a également reculé.

« Des précipitations sur l'ensemble du Midwest (dans le centre des Etats-Unis) apaisent quelque peu les craintes qu'avaient fait peser jusque-là des conditions très sèches dans la région », a noté Jason Britt, de Central State Commodities. En effet, à l'approche de la saison des semis du maïs, du soja et du blé de printemps, la persistance d'une terre trop sèche laissait augurer des plantations difficiles. Dans ce contexte, « toute humidité est bienvenue », a ajouté Jason Britt.

La nouvelle de l'arrivée de pluies « a ainsi provoqué des prises de bénéfices » de la part des investisseurs, ce qui a pesé sur les prix, a résumé Paul Georgy, de la maison de courtage Allendale. Mais « ce qui est un facteur baissier à court terme peut devenir un facteur haussier à plus long terme », a prévenu Jason Britt, pour qui « trop d'humidité dans les terres risque aussi de retarder le début des semis ».

D'autre part, « d'importants mouvements sur le marché physique de maïs aux Etats-Unis, où l'offre est abondante » alors que « les prix se sont appréciés de près d'un dollar le boisseau depuis janvier », ont pesé par ricochet sur le marché à terme de la céréale, a poursuivi Jason Britt. En effet, « les ventes sur le marché physique des céréales tendent à donner des indications aux investisseurs sur l'évolution des prix des contrats à terme », a-t-il expliqué.

Les opérateurs continuaient aussi à surveiller l'évolution de la situation aux abords de la mer Noire. « Le marché se concentre désormais sur la capacité de l'Ukraine à planter ses récoltes de printemps », a noté Paul Georgy.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le plus vendu, a fini mercredi à 4,9575 dollars contre 5,0750 dollars la veille. Il s'était alors hissé à un sommet depuis fin août. Le boisseau de blé pour la même échéance a fini à 6,6925 dollars contre 6,8525 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja également pour livraison en mai a clôturé à 14,6225 dollars contre 14,8450 dollars la veille. Il s'agissait mardi de son plus haut niveau en clôture depuis fin juillet 2013. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous