; Retour au rouge pour le maïs UE

Euronext Le maïs Euronext en retrait sous les 340 €/t

Terre-net Média

Les craintes de récession et la concurrence internationale renvoient les céréales à la baisse.

Les cours du blé et du maïs cédaient à nouveau du terrain mercredi à la mi-séance sur Euronext. La récente remontée des prix a en effet ravivé les craintes d’une contraction de la demande mondiale dans un contexte d’inflation galopante en Europe et aux États-Unis. La perte de compétitivité du blé UE face aux origines russes et du maïs français face aux maïs d’imports pèse également lourdement sur la tendance.

Après un début de campagne pourtant très dynamique, la Commission européenne ne chiffre d’ailleurs qu’à 9,15 Mt le cumul d’exports de blé UE depuis le 1er juillet dernier, contre 9,5 Mt l’an dernier à la même période. Les importations de maïs se chiffrent quant à elles à 7,4 Mt, contre 3,8 Mt à peine un an plus tôt !

Peu avant 14h00, le blé Euronext à échéance décembre 2022 se figeait à 349,75 €/t, tandis que le contrat mars 2023 se dégradait de 0,25 €/t, à 348,25 €/t. Le maïs Euronext à livraison novembre 2022 baissait de 1,25 €/t, à 338,50 €/t, le terme mars 2023 diminuait de 1,25 €/t, à 339,75 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média