Chicago Le maïs porté par de fortes ventes à l'étranger

Afp

CHICAGO, 27 mars 2014 (AFP) - Les cours du maïs ont progressé jeudi à Chicago, portés par l'annonce de ventes à l'étranger particulièrement importantes. Le blé s'est aussi apprécié tandis que le soja a baissé.

« Le chiffre sur les ventes hebdomadaires de maïs annoncé ce matin est le plus important jamais enregistré pour cette semaine particulière dans notre base de données, qui remonte à 1987 », ont remarqué les analystes de la maison de courtage Allendale. Selon un rapport du ministère américain de l'Agriculture (USDA), les Etats-Unis ont vendu plus de 1,4 million de tonnes de maïs pour la campagne 2013/2014 lors de la semaine achevée le 20 mars, soit bien plus que les estimations.

L'Egypte, qui se fournit habituellement beaucoup auprès de pays bordant la mer Noire, en a notamment commandé 430.000 tonnes. « Cela laisse penser que le maïs américain continue à profiter des inquiétudes autour de l'Ukraine », le troisième exportateur mondial de la céréale en temps normal, ont relevé les spécialistes d'Allendale. Après la chute du gouvernement en Ukraine et le rattachement contesté de la péninsule de Crimée à la Russie, les acteurs du marché s'interrogent sur la capacité du pays à continuer à exploiter et exporter ses produits agricoles.

Sur le marché du blé, les cours ont rebondi après deux séances à la baisse. « La sécheresse persiste dans plusieurs parties du pays » au moment même où la céréale sort de sa période d'hivernage, a relevé Christopher Narayanan de la Société Générale. « Divers rapports montrent que la qualité de la récolte du blé d'hiver dur rouge (principalement coté au Kansas) s'est détériorée », a-t-il rappelé.

Les ventes hebdomadaires de blé à l'étranger se sont, elles, affichées à environ 400.500 tonnes pour la campagne 2013/2014, comme la semaine précédente, et 327,500 tonnes pour la récolte à venir. Les commandes de soja américain par des pays étrangers ont de leur côté dégringolé à 11.879 tonnes. « On commence vraiment à voir des annulations de commandes passées auprès des Etats-Unis au fur et à mesure que la récolte en Amérique du Sud parvient aux ports », a expliqué Christopher Narayanan.

Les courtiers continuent par ailleurs à consolider leurs positions avant la publication lundi du rapport trimestriel de l'USDA sur le niveau des stocks des produits agricoles aux Etats-Unis et du rapport annuel sur les intentions des agriculteurs quant aux superficies qu'ils comptent dédier à chaque denrée.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 4,9200 dollars contre 4,8450 dollars mercredi. Le boisseau de blé pour la même échéance a clôturé à 7,1050 dollars contre 6,9675 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja également pour livraison en mai s'est établi à 14,3650 dollars contre 14,4000 dollars la veille. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous