Chicago hebdo Le maïs se replie malgré des annonces sur l'éthanol

AFP

Les cours du maïs coté à Chicago ont terminé en baisse vendredi malgré l'annonce de nouvelles mesures en faveur de la production d'éthanol aux États-Unis. Ceux du blé et du soja ont progressé.

Maïs grainL'annonce d'un plan pour redynamiser la production de biocarburant à base d'éthanol aux États-Unis n'a pas suffit à faire remonter les prix du maïs. (©Pixabay) L'agence de protection de l'environnement et le ministère de l'agriculture  ont dévoilé vendredi les grandes lignes d'un plan destiné à redynamiser la production de biocarburant à base d'éthanol aux États-Unis. Les agriculteurs attendent depuis plusieurs semaines l'annonce de ce programme promis par Donald Trump, sachant qu'environ 40 % de la production américaine de maïs est destinée à sa fabrication. L'administration affirme notamment vouloir s'assurer que les États-Unis produisent un volume minimum de ce biocarburant, même en prenant en compte les exemptions accordées à certaines raffineries. Ces dernières doivent normalement utiliser de plus en plus en plus d'éthanol fabriqué à partir de produits agricoles ou, à défaut, acheter des crédits. Mais les exemptions ont beaucoup augmenté depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, conduisant à une baisse de la demande en éthanol, et donc en maïs. « Le problème est que le plan n'est pas détaillé », souligne Bill Nelson de Doane Advisory Services. « Cela n'a pas suffit à faire remonter les prix du maïs, qui reperdent ainsi un peu du terrain gagné en grande partie lundi », remarque-t-il. Les prix avaient alors bondi après un rapport montrant que les stocks de maïs aux États-Unis étaient moins importants que prévu.

Du côté du blé, « il est possible que certains courtiers s'imaginent que les neiges tombées dans le Montana et dans les provinces adjacentes du Canada y retardent les dernières moissons et que cela y affecte la qualité de la production », avance Bill Nelson. Les prix du soja ont par ailleurs selon lui profité de l'anticipation de nouvelles commandes importantes par les Chinois alors que doivent se dérouler la semaine prochaine à Washington des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine. De façon générale, les volumes sont restés limités « avant ce qui pourrait être un week-end froid et humide » et la publication jeudi du rapport mensuel des autorités américaines sur l'offre et la demande de produits agricoles, selon les analystes de CHS Hedging.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé vendredi à 3,8475 dollars contre 3,8875 dollars jeudi (- 1,03 %). Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 4,9050 dollars contre 4,8875 dollars à la clôture précédente (+ 0,36 %). Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, s'est établi à 9,1625 dollars contre 9,1175 dollars la veille (+ 0,49 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous