; Net retrait du maïs américain

Chicago Le maïs US recule nettement face aux pluies

Terre-net Média

Les cours du maïs ont subi d'importantes pertes face aux améliorations climatiques dans la Corn Belt. Le complexe soja opère en revanche un rebond.

Chicago a ouvert sa semaine en ordre dispersé ce lundi avec un nouveau retrait des céréales mais une reprise du complexe soja. Le marché ajuste notamment ses positions avant le rapport USDA à paraître jeudi prochain, dans lequel une coupe des surfaces de blé et de soja est anticipée, compensée par une augmentation des assolements US de maïs.

Les stocks de maïs au 1er juin sont également attendus en progression par rapport à l’an dernier, à l’instar de ceux de soja. Les cartes météo continuent par ailleurs de s’améliorer outre-Atlantique avec un mois de juillet attendu comme plutôt humide dans la Corn Belt. Autre facteur de pression, la seconde récolte brésilienne de soja enregistre un rythme particulièrement encourageant et des retours de rendements supérieurs aux attentes.

Côté affaires, les inspections hebdomadaires de blé sont retombées dans le bas des attentes la semaine passée (352 kt), tandis que celles de maïs ont bondi dans le haut des estimations (1,25 Mt). Les inspections de soja sont ressorties dans les attentes (468 kt).

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance septembre 2022 s'est enfoncé de 19 c$/bu, à 9,18 $/bu. Le maïs à terme décembre 2022 s'est relâché de 21 c$/bu à 6,53 $/bu. La fève de soja à livraison novembre 2022 a augmenté de 8,5 c$/bu, à 14,33 $/bu.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média