Chicago hebdo Le marché attend deux importants rapports de l'Usda

Afp

Les prix du maïs, du blé et du soja, affectés par les inquiétudes macroéconomiques et les caprices de la météo aux Etats-Unis, devraient être fortement influencés cette semaine par d'importants rapports des autorités agricoles américaines.


Le blé a commencé à être moissonné aux Etats-Unis et en Europe.
(© Terre-net Média)

« Aucun changement dans les fondamentaux du marché n'explique la chute des prix, mais vu le malaise des investisseurs face à la situation macroéconomique et la récente baisse des marchés (...), les cours des produits agricoles devraient resters volatils à court terme », ont constaté les analystes de Barclays Capital. « La publication la semaine prochaine des rapports sur les surfaces cultivées et sur les stocks vont fournir la prochaine impulsion pour déterminer la direction du marché », ont-ils ajouté.

« Le marché a montré à quel point il était sensible à toute information qui indique que le temps pourrait devenir moins favorable »

Ces deux rapports seront publiés jeudi par le département américain de l'Agriculture (Usda). Ils interviennent à un moment critique, dans un contexte d'offre faible et alors que les semis de maïs et de soja touchent à leur fin, et que le blé est en train d'être moissonné. La situation des cultures américaines fait l'objet d'intenses spéculations après un printemps marqué par des précipitations diluviennes et des inondations dans le Midwest (centre des Etats-Unis), silo à grains du pays pour le maïs et le soja. Les conditions météorologiques sont devenues plus clémentes depuis début juin, permettant un fort repli des cours.

Mais « le marché a montré à quel point il était sensible à toute information qui indique que le temps pourrait devenir moins favorable, surtout avec une offre tellement faible avant la récolte », a relevé Bill Nelson, de Doane Advisory Services. En début de semaine, des prévisions de temps très chaud et sec ont soutenu les prix, qui ont lourdement rechuté lors que les prévisionnistes ont révisé leurs cartes, désormais moins menaçantes à court terme pour la croissance du maïs et du soja.

Vers 15h15 Gmt, le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en septembre valait 6,6875 dollars, contre 6,87 dollars une semaine plus tôt sur le Chicago Board of Trade.
Le contrat de soja pour livraison en novembre juillet s'établissait à 13,13 dollars, contre 13,3325 dollars sept jours plus tôt.
Le boisseau de blé à échéance septembre s'échangeait à 6,7350 dollars, contre 7,08 dollars.

Retrouvez tous les cours des matières premières agricoles sur l'Observatoire des marchés


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous