Euronext Le marché des céréales européennes rebondit

Afp

Paris, 4 juil 2014 (AFP) - Le marché des céréales enregistrait peu de mouvement vendredi à la mi-journée en raison du long week-end de la Fête de l'Indépendance aux Etats-Unis qui maintient fermée la Bourse de Chicago.

Avant 13h (11h GMT) sur Euronext, la tonne de blé gagnait 50 centimes à 184,75 euros pour l'échéance de novembre ainsi que sur l'échéance janvier qui cotait 185,75 euros dans un volume d'échanges relativement actif de 2.500 lots. En maïs, la tonne gagnait 75 centimes à 172 euros sur l'échéance d'août et 25 centimes sur celle de novembre à 171,50 euros, dans un marché assoupi avec moins de 500 lots échangés.

En France à la veille d'un week-end orageux, les premiers éléments de la récolte en cours indiquent des « rendements globalement très satisfaisants en orges d'hiver et des premières coupes de colza prometteuses », constate Agritel. Cependant de grandes disparités peuvent apparaître avec un manque d'eau persistant en particulier à l'est du Rhône et en Alsace.

Pour Damien Vercambre de la société Inter-Courtage, les risques liés à l'orage étant toujours très localisés, ils ne risquent guère de peser sur les cours. En blé, explique-t-il, « on est dans une situation attentiste avec très peu de marchés à l'export : les acheteurs attendent la récolte, qui pourrait commencer en fin de semaine dans le sud et la suivante dans le centre, pour être renseignés sur la qualité ». Mais même si celle-ci s'avère bonne, compte tenu de l'offre mondiale abondante, en particulier autour de la mer Noire, en Russie et Roumanie notamment, les blés français « n'auront pas le droit de remonter » les prix sous peine de perdre les acheteurs.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous