Céréales Le marché européen stable en l'absence d'informations nouvelles

Afp

PARIS, 19 mars 2014 (AFP) - Les cours du blé et du maïs européens étaient quasiment à l'équilibre mercredi à la mi-journée, en l'absence d'informations nouvelles susceptibles de faire évoluer les prix.

« On manque de nouvelles, donc le marché ne bouge pas », après la hausse de ces quinze derniers jours, a expliqué à l'AFP Edward de Saint-Denis, de la société de courtage Plantureux et Associés.

Peu avant 12h30 (11H30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé était stable sur les échéances de mai et de novembre, respectivement à 208,75 et 201 euros, dans un faible volume d'échanges d'environ 2.700 lots. A la même heure, le maïs perdait 25 centimes sur l'échéance de juin à 184,25 euros et 50 centimes sur celle d'août à 189 euros. Environ 250 lots avaient changé de main.

« La situation en Ukraine et les conditions sèches à l'Est (de l'Europe, nldr) impliquent toujours une certaine tension sur les prix, tant en ancienne qu'en nouvelle récolte », estime tout de même le cabinet Agritel dans une note. « Si le discours de Vladimir Poutine a rassuré hier les opérateurs en affirmant que la Russie n'avait pas la volonté d'entrer en Ukraine, la situation sur place n'en reste pas moins au cœur des discussions », mais l'inquiétude porte davantage sur le financement des semis pour la prochaine récolte que sur les exportations actuelles, qui se déroulent sans anicroche, analyse Agritel.

Sur la scène commerciale, l'Egypte a acheté 175.000 tonnes de blé, partagées entre la Russie, la Roumanie et les Etats-Unis. Le blé français n'a pas été retenu.

Les craintes climatiques concernent toujours une bonne partie du globe : les régions américaines productrices de blé, qui souffrent de sécheresse, mais aussi « toute l'Europe centrale et orientale, le Moyen-Orient et le nord de la Chine sans oublier l'est de l'Australie où les semis vont débuter d'ici un peu plus d'un mois », énumère Agritel.

En France, sur le marché de gré à gré, le prix du blé était stable et celui du maïs prenait un euro.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous