Marché des céréales Le prix du blé repart à la hausse après des baisses importantes

AFP

Les prix du blé connaissaient un net rebond, mercredi à la mi-journée, après des baisses assez importantes dues à la décision russe de ne pas taxer ses exportations, qui a déçu les marchés.

Autre facteur de soutien des cours, une certaine inquiétude sur les conditions climatiques de Russie et d'Australie, deux exportateurs très importants. En Russie, les semis de blé dans le sud du pays peinent à germer. Même problème en Australie avec un déficit hydrique persistant qui pénalisera la récolte à venir d'ici quelques semaines, a souligné le cabinet Agritel.

Peu avant 13 h 30 (11 h 30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé regagnait 1,50 euro sur l'échéance de décembre à 202 euros et 1,25 euro sur celle de mars à 204,25 euros, pour près de 10 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, regagnait 1 euro sur l'échéance de novembre à 182 euros et 1,25 euro sur celle de janvier à 183,75 euros, pour quelque 200 lots échangés. Parmi les éléments de soutien, l'Argentine a annoncé une taxe sur les exportations d'environ 10 %, qui va toucher notamment le maïs de cette grande puissance exportatrice.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous