; Retrait du maïs et du soja sous le poids du dollar

Chicago Le renforcement du dollar plombe le maïs et le soja US

Terre-net Média

Le rapidement renforcement du dollar pénalise les cotations US, mais le blé continue de grimper face à l’escalade de tension en mer Noire.

Les prix du blé américain ont maintenu une petite progression mercredi soir face à l’escalade de tension en mer Noire. Vladimir Poutine a en effet annoncé la mobilisation partielle des réservistes confirmant ainsi l’axe d’intensification des combats décidées par la Russie. Le Président russe a en outre soutenu les référendums portants sur l’annexion des territoires ukrainiens aux mains des séparatistes.

Les cours du maïs et du soja sont en revanche retombés en territoire négatif sous la pression d’un nouveau bond du dollar index, au plus haut depuis près de vingt ans ! La valeur du billet s’est en effet rapidement renforcée en anticipation d’une hausse supplémentaire des taux directeurs de la Fed pour lutter contre l’inflation.

La production d’éthanol aux US a par ailleurs reculé de 62 000 barils par jour la semaine passée (901 000 b/j). Les stocks US ont cependant eux aussi diminué durant la période, de 340 000 barils, à 22,5 Mb.

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance décembre 2022 a bondi de 10,0 c$/bu, à 9,04 $/bu. Le maïs à terme décembre 2022 a diminué de 6,5 c$/bu à 6,86 $/bu. La fève de soja à livraison novembre 2022 s'est enfoncé de 17,5 c$/bu, à 14,61 $/bu.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média