Chicago Le soja bondit avec la reprise du dialogue entre Pékin et Washington

AFP

Le cours du soja a nettement avancé jeudi à Chicago après l'annonce par Pékin d'une visite prochaine à Washington, suscitant l'optimisme des courtiers quant à un possible règlement de la guerre commerciale entre les deux économies.

Le boisseau de soja pour novembre, le plus échangé, a clôturé à 8,9700 dollars contre 8,6900 dollars la veille, soit une progression de 3,2 %. La Chine et les Etats-Unis vont relancer d'ici quelques jours leurs négociations, au point mort depuis plusieurs semaines, par l'intermédiaire d'une visite du vice-ministre chinois du commerce Wang Shouwen à Washington, a affirmé Pékin. Wang Shouwen va rencontrer le sous-secrétaire américain au Trésor en charge des affaires internationales, David Malpass.

« Il s'agit pour le moment de discussions entre responsables de second rang mais qui pourraient mener à des conversations de plus haut niveau », a commenté Ryan Ettner de la maison de courtage Allendale. « Si elles aboutissent à des discussions de plus haut niveau d'ici septembre, le timing sera très bon dans la mesure où les Chinois se remettent généralement à acheter du soja américain entre la fin septembre et le début du mois d'octobre » a ajouté Ryan Ettner, c'est à dire après les récoltes américaines. « Les courtiers pensent qu'il s'agit d'un bon moment pour enfin parvenir à un accord commercial », a commenté quant à lui Bill Nelson de Doane Advisory Services précisant que les commandes chinoises de soja américain sont généralement expédiées par la mer entre octobre et novembre.

La Chine a importé l'an dernier pour 12 milliards de dollars de soja américain, soit le tiers de la production du pays. Pékin a mis en place cette année des droits de douane de 25 % sur ses achats d'oléagineux américain en réponse aux attaques répétées de l'administration américaine sur le front du commerce.

L'optimisme concernant le marché du soja s'est étendu d'après les analystes de CHS Hedging au cours du maïs. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, contrat le plus échangé, a fini jeudi à 3,7975 dollars contre 3,7600 dollars à la précédente clôture. Le cours de la céréale a également profité de ventes américaines hebdomadaires à l'étranger à 1,38 million de tonnes d'après le ministère américain de l'agriculture (USDA) jeudi, dans la fourchette haute des anticipations des analystes.

Tout comme pour le blé, commandé par les acheteurs étrangers à hauteur de 803 000 tonnes. Le boisseau de blé pour septembre, le plus échangé, a clôturé jeudi à 5,4225 dollars contre 5,3225 dollars mercredi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous