Chicago Le soja grimpe à son plus haut niveau depuis huit mois

Afp

Les cours du soja ont grimpé à leur plus haut en huit mois mardi à Chicago, portés par les inquiétudes sur le niveau des réserves aux Etats-Unis. Les prix du maïs ont aussi nettement progressé tandis que ceux du blé ont reculé.

Culture du sojaLes prix du soja ont atteint leur plus haut niveau depuis huit mois. (©Terre-net Média)« Certains avaient espéré que les données diffusées lundi (par le ministère américain de l'Agriculture) montreraient que les stocks de soja ne sont pas aussi tendus qu'on le craignait ces dernières semaines, cela n'a pas été le cas », remarquait Bill Nelson de Doane Advisory Services. Aussi « il faut que les prix montent encore pour limiter la demande et qu'on importe sans doute un niveau record de soja », estimait-il.

Du côté du maïs, les cours sont montés à un prix plus atteint depuis fin août. Le niveau des stocks américains au 1er mars « reste beaucoup plus élevé qu'en 2013 mais il s'est révélé un peu plus bas que ce qu'on attendait », remarquait Bill Nelson. « La demande pour le maïs américain reste très forte à l'étranger, plusieurs acheteurs préférant se détourner de l'Ukraine pour leurs commandes, et elle reste aussi forte aux Etats-Unis pour la production d'éthanol », expliquait-il. De plus, les autorités ont estimé que les surfaces de maïs devraient baisser de 4 % cette année par rapport à 2013, ce qui augure d'une production moindre.

Par ailleurs, les acteurs du marché commencent à s'inquiéter des conditions météorologiques. « Il faudrait un temps un peu plus chaud et sec dans le Midwest pour permettre aux agriculteurs de préparer leurs champs pour les semis », remarquait Bill Nelson.

Dégradation de la qualité du blé aux Etats-Unis

Sur le marché du blé en revanche, l'arrivée de pluies dans le centre des Etats-Unis était considérée comme un signe positif pour la récolte d'hiver, qui a souffert du manque de précipitations au cours des derniers mois. Plusieurs Etats ont d'ailleurs diffusé lundi soir des données sur la qualité du blé d'hiver et si en Oklahoma et au Texas la récolte ne s'est pas détériorée par rapport à la semaine précédente, la proportion de blé considérée comme bon à excellent a reculé pour la troisième semaine consécutive au Kansas, ont relevé les analystes d'Allendale.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le plus vendu, a fini mardi à 5,0750 dollars contre 5,0200 dollars la veille, un sommet depuis fin août. Le boisseau de blé pour la même échéance a terminé à 6,8525 dollars contre 6,9725 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja également pour livraison en mai a clôturé à 14,8450 dollars contre 14,6400 dollars la veille, son plus haut niveau depuis fin juillet 2013.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous