Chicago Le soja rebondit, profitant d'un ton apaisé sur la Chine

AFP

Le cours du soja a rebondi lundi à Chicago après un recul marqué la semaine dernière, alors que les relations entre les États-Unis et la Chine semblaient s'apaiser. Le blé a baissé et le maïs a fini stable.

Après un recul de 3,2 % sur l'ensemble de la semaine dernière, le cours du soja est remonté avec le « sentiment de mouvements de ventes excessifs », ont noté les analystes de CHS Hedging. Lundi, le mouvement de hausse a été nourri par l'apaisement apparent des relations entre Pékin, qui importe le tiers de la production américaine de soja, et Washington, alors que le président Donald Trump a donné des signes d'ouverture sur le dossier du géant chinois des télécoms ZTE. « Le ton des échanges est un peu plus policé et les marchés apprécient », a indiqué Jason Roose de US Commodities.

Les courtiers ont en revanche accordé peu d'importance aux prévisions concernant le rapport hebdomadaire de du ministère de l'agriculture (USDA) sur la progression des semis, attendu à l'issue de la séance. Ce rapport devait montrer une progression des semis de 30 % à 32 %, soit davantage que la moyenne des cinq dernières années, d'après les anticipations des analystes.

Le cours du blé a de son côté reculé alors que les analystes anticipent une progression des semis de printemps de l'ordre de 50 % à 60 % contre 30 % lundi dernier. « Les niveaux d'humidité se sont améliorés dans les zones de production américaines et les marchés continuent à vendre sous l'effet des perspectives de production plus élevées dans le pays », a commenté Jason Roose. La production de la céréale sur le sol américain devrait être plus importante que prévu cette année si l'on en croit le dernier rapport mensuel de l'USDA sur l'offre et la demande mondiale de produits agricoles publié jeudi dernier. D'après l'USDA, la récolte d'hiver pourrait se révéler moins endommagée par la sécheresse que prévu et la récolte de printemps s'annonce bonne.

Le maïs a terminé sur une note stable alors que les anticipations de progression des semis américains faisaient état d'une avancée de 55 % à 60 % contre 63 % pour la moyenne des cinq dernières années. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le contrat le plus actif actuellement, a terminé lundi à 3,9650 dollars, inchangé par rapport à vendredi à la clôture. Le boisseau de blé pour juillet, également le contrat le plus échangé, a fini à 4,9125 dollars contre 4,9875 dollars en fin de semaine dernière. Le boisseau de soja pour la même échéance, le contrat le plus actif, a clôturé à 10,1775 dollars contre 10,0325 dollars lors de la précédente séance.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous