Matières premières Le stock mondial de soja revu à la baisse, celui de blé à la hausse

Afp

PARIS, 09 avr 2014 (AFP) - Les Etats-Unis ont revu à la baisse leur estimation du stock mondial de soja, à cause de l'étroitesse de leurs propres réserves, et révisé à la hausse les réserves de blé en raison d'une moindre demande chinoise.

Le stock mondial de graines de soja devrait s'établir en avril à un peu plus de 69 millions de tonnes (Mt), contre quelque 70 Mt le mois précédent, selon le rapport mensuel, publié mercredi, du ministère de l'Agriculture américain (USDA) sur l'état de l'offre et de la demande mondiale de céréales et d'oléagineux.

Raison principale : les réserves américaines baissent d'environ 300.000 t, à 3,7 Mt, une diminution dans la fourchette basse des attentes des investisseurs.

« Malgré des prix relativement hauts et des récoltes record en Amérique du Sud, les exportations américaines sont restées fortes, en particulier vers la Chine », explique l'USDA.

« C'est la confirmation que les stocks (américains) sont critiques, encore plus que l'an dernier », commente auprès de l'AFP Sébastien Poncelet, analyste chez Agritel.

Les cours du soja grimpaient à la Bourse de Chicago dans la foulée de la publication du rapport.

Le stock mondial de blé est lui revu en hausse de près de trois millions de tonnes, à près de 187 Mt, un chiffre supérieur aux attentes.

Mais « cet alourdissement aura un impact limité pour le marché mondial, car il est lié à une baisse de la consommation en Chine », qui n'est pas un acteur majeur du marché du blé, note M. Poncelet.

D'autre part, « la demande mondiale en blé risque d'être plus importante » si les prix du maïs continuent de grimper, estime Damien Vercambre de la société Inter-Courtage.

Dans l'immédiat, le cours du blé était en baisse à Chicago. Les Etats-Unis ont relevé leurs projections pour leur propre stock de blé de quelque 700.000 tonnes à près de 16 Mt, en raison notamment d'une baisse de l'utilisation pour l'alimentation animale.

Les réserves mondiales de maïs sont revues en légère baisse, à 158 Mt, conformément aux attentes.

Pour le stock américain, la baisse est plus nette, avec environ 3 Mt en moins à 34 Mt, grâce à de bonnes exportations.

Depuis novembre, « le stock américain a diminué de 30 %, ce qui conforte la remontée des prix du maïs », selon Sébastien Poncelet.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous