Euronext Le variant Omicron fait flancher le colza

AFP

Les prix du colza reculaient nettement mardi en début d'après-midi devant les incertitudes quant à la demande que fait peser l'apparition du nouveau variant Omicron.

Le colza demeurait à un niveau élevé, autour de 650 euros la tonne. Les Bourses, le pétrole et les autres oléagineux reculaient de concert mardi face à l'avancée de ce variant du coronavirus responsable du Covid-19, qui fait craindre de nouvelles mesures de restriction à court terme, au moment où l'économie repart.

Les cours du colza avaient déjà terminé la séance en repli lundi, « dans le sillage des huiles végétales, et dans un contexte de craintes de baisse de la demande en biocarburants compte tenu du contexte sanitaire », remarque le cabinet Agritel.

« Idem pour [l'huile de] palme sur Kuala Lumpur, dont les cours s'affichent au plus bas depuis trois semaines », ajoute-t-on de même source.

Les oléagineux sont largement valorisés comme agrocarburant.

Sur Euronext, vers 14h30 (13h30 GMT), le cours du colza reculait de 10,75 euros à 650,75 euros la tonne sur l'échéance de février, et de 14,50 euros à 623,75 euros la tonne sur celle de mai, pour près de 9 900 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

AFP