Chicago Légère baisse pour le maïs, le blé et le soja

Afp

Les prix du maïs, du soja et du blé ont légèrement baissé lundi à Chicago, sous le coup de prévisions météorologiques moins menaçantes pour les cultures aux Etats-Unis, ainsi que des inquiétudes des marchés financiers face aux questions de dette publique.


Les cours du blé sont sous pression en raison d'un certain scepticisme
 sur le marché quant aux prévisions actuelles d'exportations
américaines. (© Terre-net Média)

Les intervenants du marché sont toutefois restés prudents avant la publication du relevé hebdomadaire des autorités agricoles américaines sur l'état des cultures, qui devait être diffusé lundi soir. « Vendredi, le marché s'attendait à voir une chaleur intense s'installer au moins jusqu'à la fin du mois » dans le Midwest, au centre des Etats-Unis, ont relevé les analystes de la maison de courtage Allendale. Les nouvelles prévisions publiées lundi « suggèrent que les températures vont devenir plus modérées d'ici à la fin de semaine », ont-ils ajouté. Les cultures de maïs et de soja, une fois semées, ont besoin désormais de températures modérées pour un développement optimal. Le marché se montre donc extrêmement sensible à tout changement de temps dans le Midwest, véritable silo à grains du pays.

Les marchés agricoles ont été pénalisés par « les problèmes de dette aux Etats-Unis et en Europe »

Concernant le blé, les cours se trouvent sous pression en raison d'un certain « scepticisme » sur le marché quant aux prévisions actuelles d'exportations américaines, ont jugé les analystes de Commerzbank. « L'Egypte, premier importateur mondial, a commandé du blé à la Russie pour la deuxième fois de suite. Cela montre que depuis la fin de l'embargo sur les exportations, la Russie a réussi son retour sur les marchés internationaux », et concurrence donc les Etats-Unis, ont-ils ajouté.

Plus généralement, les marchés agricoles ont été pénalisés par « les problèmes de dette aux Etats-Unis et en Europe », selon Allendale. L'absence de solution à ces crises a lourdement affecté les marchés boursiers lundi.

Sur le Chicago Board of Trade, le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en septembre a cédé 5 cents à 6,9625 dollars.
Le boisseau de blé à échéance septembre a reculé de 5,25 cents à 6,8950 dollars.
Le contrat de soja à échéance novembre a fini en très modeste baisse de 0,75 cent à 13,8625 dollars.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, cliquez sur :

Observatoire des marchés


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous