; Lourd repli des céréales à Chicago

Chicago Les céréales américaines creusent leurs pertes à Chicago

Terre-net Média

Les prix du blé et du maïs cèdent face à la concurrence brésilienne et à l’avancée des semis US.

Les céréales américaines ont subi de lourdes pertes ce mardi à Chicago, avec notamment un prix du blé qui a dévissé de près de 3 %. La Chine aurait en effet signé un accord permettant l’importation de maïs brésilien, ce qui va de fait réduire les opportunités des exportateurs américains et permettre à l’Empire du Milieu de compenser les difficultés d’accès aux origines ukrainiennes depuis le début de la guerre.

La tendance a par ailleurs été mise sous pression par la rapide avancée des semis US la semaine passée. Selon le dernier Crop Progress, les semis de maïs ont en effet progressé à 72 % (79 % en moyenne cinq ans), tandis que ceux de soja sont terminés à 50 % (55 % en moyenne). Le retour d’un climat humide et froid dans une grande partie de la Corn Belt suscite toutefois à nouveau les inquiétudes outre-Atlantique.

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance juillet 2022 a dévissé de 35.4 c$/bu, à 11.55 $/bu. Le maïs à terme juillet 2022 s'est contracté de 14.6 c$/bu à 7.72 $/bu. La fève de soja à livraison juillet 2022 a avancé de 6.0 c$/bu, à 16.93 $/bu.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média