; Euronext : les prix des céréales à la hausse ce 10/02

Euronext Les céréales dans le vert sur le marché européen

AFP

Les prix du blé et du maïs étaient en hausse jeudi à la mi-journée sur le marché européen, après la publication du rapport mensuel américain Wasde qui n'apporte guère de nouveautés sur les productions mondiales de céréales.

Le ministère américain de l'Agriculture (USDA) a publié « un rapport sans goût et sans saveur », regrette le cabinet Inter-Courtage.

L'USDA ne voit quasiment aucun changement pour le maïs, au contraire des analystes, qui s'attendaient tous à une révision à la baisse pour l'Amérique latine, même si moindre que pour le soja.

L'estimation de baisse d'un million de tonnes au Brésil (à 114 millions de tonnes) est jugée trop timide par les opérateurs, qui s'attendaient aussi à une révision pour l'Argentine, où les rendements sont menacés par le manque de pluie.

« Les anticipations des traders reprennent le dessus avec des inquiétudes toujours grandissantes sur les conditions climatiques sur le continent sud-américain, conduisant à de la fermeté sur Chicago », notait le cabinet Agritel jeudi matin. La même tendance s'installait à la mi-journée sur le marché européen.

Pas de changement majeur non plus pour le blé, avec une petite baisse de la production mondiale à 776,4 millions de tonnes (-2 millions), et des stocks à 278,2 (-1,7 million).

Inter-Courtage souligne des mouvements que les prévisions globales, qui bougent peu, n'ont pas mis en valeur : des baisses de production en Irak (-1 million, à 3,5 M de tonnes) et en Syrie (-0,8 M à 2 M de tonnes), et des hausses d'exportations en Inde (+1,75 M à 7 M de tonnes) mais aussi en Argentine (+0,5 M à 14 M de tonnes), au détriment des exportations américaines.

Par ailleurs, Agritel relève que les exportations ukrainiennes de céréales « ont ralenti au cours des huit derniers jours en raison de conditions météorologiques défavorables qui avaient perturbé les chargements dans les ports ukrainiens ».

Vers 13H00 (12H00 GMT) sur Euronext, le prix du blé tendre progressait de 2,75 euros à 265,50 euros la tonne sur l'échéance de mars et de 3,50 euros sur celle de mai à 267,25 euros la tonne, pour 33.500 lots échangés.

Le prix du maïs gagnait 50 centimes d'euro sur l'échéance de mars à 250,75 euros la tonne et 25 centimes sur celle de juin, à 250,25 euros la tonne, pour environ 750 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

AFP