Conjoncture 2013 Les céréales et les oléagineux ont fini l’année en recul de 22 % et 23 %

Terre-net Média

Tous produits confondus, les prix agricoles sont quasi stables (+ 0,1 %) en décembre 2013. Ils ont reculé de 5,4 % sur un an.

 (©Insee)

Les statistiques publiées par l’Insee dressent un bilan pour l’année 2013 sur l’évolution des prix des produits agricoles.

Malgré une reprise constatée ces derniers mois, les prix des céréales étaient en repli de 22,4 % en décembre 2013 par rapport à leur niveau de fin 2012. Le recul est de 23,3 % pour les oléagineux. Mais pour les céréales, l’indice des prix des céréales reste supérieur de plus de 20 points à son niveau de 2010 qui était déjà très élevé par rapport à celui en vigueur les années précédentes. Pour les oléagineux, le constat est le même mais les prix équivalent à ceux de 2010.  

Pour les pommes de terre, les cours finissent l’année en recul de 10,7 % comparés à leur niveau de fin 2012 mais ils restent parmi les plus élevés de ces dernières années. La récolte dans le nord-ouest de l’Europe n’a que faiblement augmenté, pénalisée par les baisses de rendement en Allemagne.

Au final, les campagnes 2012 et 2013 en termes de prix sont excellentes après 2011 qui a été une année catastrophique.

Comparés à novembre 2013, le prix des céréales augmente légèrement en décembre (+ 0,8 %). De fortes exportations vers des pays géographiquement proches (bassin méditerranéen et Europe du Nord) soutiennent le prix du blé et du maïs français. Ce renchérissement est toutefois contenu par la concurrence liée à une offre mondiale abondante. Le prix des oléagineux décroît en décembre (- 1,5 %). La récolte exceptionnelle de colza au Canada pèse sur les cours.

Le prix d’achat des moyens de production décroît légèrement en décembre

Les prix des consommations intermédiaires et des investissements se maintiennent (- 0,1 %). Les prix des engrais ont reculé de 13,2 % sur un an. Mais ils demeurent supérieurs de 12,6 % à leur niveau de 2010 qui étaient déjà une année caractérisée par des prix soutenus.

Les prix l’énergie se sont stabilisés à un niveau lui aussi supérieur à 2010 de 20 %.

Seuls les biens d’investissement se caractérisent par une évolution des prix qui n’excède pas le taux d’inflation au cours des quatre dernières années. Pour 2013, l’indice a progressé de 1,1 % et de 6,3 points depuis 2010.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous