; Euronext initie un rebond timide

Euronext Les céréales Euronext tentent un rebond vers les 310 €/t

Terre-net Média

FranceAgriMer réduit ses notations de culture mais les améliorations climatiques et la reprise des exportations ukrainiennes limitent le rebond des céréales.

Les céréales européennes tentaient un petit rebond ce vendredi sur Euronext motivées par des considérations techniques et une nouvelle dégradation des cultures hexagonales. Dans son dernier Crop Progress hebdomadaire, FranceAgriMer a en effet abaissé de trois points ses notations de maïs « bon à très bon », à 50 % seulement, contre 91 % l’an dernier à la même période.

La Bourse de commerce de Buenos Aires a en revanche relevé de 3 Mt son estimation de récolte argentine, à 52 Mt (55 Mt en 2021). Les améliorations climatiques en France et dans la Corn Belt limitent par ailleurs les gains du marché actuellement. La reprise des exportations ukrainiennes et le poids de la récolte de blé russe record sont également de nature à tirer le marché à la baisse.

Peu avant 14h00, le blé Euronext à échéance décembre 2022 montait de 0,50 €/t, à 306,50 €/t, tandis que le contrat septembre 2022 grossissait de 0,75 €/t, à 314,50 €/t. Le maïs Euronext à livraison novembre 2022 avançait de 1,25 €/t, à 309 €/t, le terme mars 2023 s'appréciait de 1,50 €/t, à 307.50 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média