Marchés Les céréales européennes à l'étal

Afp

Paris, 5 fév 2015 (AFP) - Les cours des céréales européennes étaient à l'étal dans un marché « plat » jeudi matin, jugulé par les fortes disponibilités et après la mini-effervescence de la veille liée aux ventes de blé sur l'Egypte.

« C'est le calme plat et ce ne sont pas les 120.000 tonnes vendues à l'Egypte qui vont modifier notre bilan » estime Edward de Saint-Denis, courtier chez Plantureux et Associés. Selon les chiffres publiés par FranceAgriMer, la collecte française avait atteint au 1er janvier 24,71 millions de tonnes en blé tendre contre 24,46 l'année dernière et les stocks restaient abondants (à 9,53 Mt contre 9,41). 

En maïs, 12,63 Mt ont été collectées (contre 9,28) et les stocks atteignent 7,77 millions de tonnes, contre 5,69 en 2014. En orge, la collecte atteint 8,19 Mt contre 6,92 et les stocks 4,34 contre 3,33 Mt.

A 12h30 (11h30 Gmt) sur Euronext, la tonne de blé s'appréciait de 50 centimes à 187 euros pour l'échéance la plus proche (mars) et de 25 centimes à 188,25 euros pour celle de mai. Un peu plus de 3.500 lots ont changé de mains.

Le maïs, orienté à la hausse dans la matinée, ne gagnait plus que 25 centimes à la mi-journée à 154,75 euros la tonne pour l'échéance de mars et 159,50 euros pour celle de juin. Mais le marché était pratiquement inexistant avec moins de 100 lots échangés.

En France, sur le marché de gré à gré, les cours du blé et de l'orge ne bougeaient pas tandis que le maïs s'affermit et prend un euro par tonne.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous