Marché Les céréales européennes en repli

Afp

PARIS, 27 mars 2014 (AFP) - Le cours des céréales européennes, en particulier le blé, était en repli jeudi à la mi-journée dans un marché assoupi.

Hormis un appel d'offres de l'Algérie pour une livraison de blé meunier en mai-juin (d'un montant de 50.000 tonnes selon le cabinet Agritel), le marché international est particulièrement calme. Les observateurs notent que la Russie, pragmatique, a révisé à la hausse ses estimations de récolte 2014 en céréales de deux millions de tonnes supplémentaires, à 97 millions de tonnes (92,4 en 2013) pour y intégrer la production de la Crimée récemment annexée.

Les investisseurs attendent désormais la publication prochaine, lundi, de deux rapports du ministère américain de l'Agriculture (USDA) sur le niveau des réserves de produits agricoles aux Etats-Unis et sur les surfaces dédiées aux différentes céréales. Les producteurs américains et le marché attendent les pluies sur le centre du pays devenues nécessaires aux cultures de blé.

En Ukraine, les semis de printemps (hors maïs) atteignent 1,884 million d'hectares (ha), soit 65 % de l'objectif, majoritairement en orge (1,445 million d'ha, 65 % de l'objectif), avec 100.000 ha de blé de printemps (54 %).

Pour l'heure, sur la bourse Euronext, le blé reculait de 75 centimes à 14h30 (13h30 GMT) à 209,75 euros la tonne pour les achats de mai et de 2,25 euros pour ceux de novembre à 201,75 euros.

Le marché du maïs avec moins de 1.400 lots échangés stagnait : la tonne de maïs cotait 185,75 euros pour l'échéance de juin (inchangée) et 190,50 pour celle d'août, perdant 75 centimes.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous