Euronext Les céréales grimpent avant un appel d'offres de l'Egypte

Afp

Paris, 3 fév 2015 (AFP) - Les cours européens des céréales grimpaient mardi à la mi-journée dans la perspective d'un appel d'offres de l'Egypte sur du blé qui a de fortes chances d'être remporté par des fournisseurs européens.

Etant donné les niveaux de prix actuels, cet appel d'offres devrait « logiquement » revenir à la France, estime Edward de Saint-Denis, de la Société Plantureux et Associés. Les cours du maïs suivaient ceux du blé.

Le blé français de qualité fourragère, présent en abondance après les intempéries de l'été, se vend également bien à l'étranger, « à l'image du chargement en cours à Rouen d'un cargo à destination du Bangladesh », souligne le cabinet Agritel dans une note. « L'export de blé meunier est davantage réservé cette année à l'Allemagne ou à la Pologne », précise Agritel. Ces deux pays ont probablement remporté une bonne partie de l'achat de près de 700.000 tonnes conclu hier par l'Arabie Saoudite.

Sur Euronext, peu avant 12h30 (11h30 Gmt), la tonne de blé gagnait 1,75 euro sur l'échéance de mars à 184,75 euros, ainsi que sur celle de mai à 186,25 euros. Le maïs gagnait un euro sur l'échéance de mars à 152,75 euros la tonne et 75 centimes sur celle de juin à 157,50 euros.

Sur le marché physique en France, blé et orges perdaient deux euros, le maïs un euro.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous