Euronext Les céréales pénalisées par l'euro

AFP

Les prix des céréales étaient en forte baisse, vendredi à la mi-journée, pénalisées notamment par la parité euro/dollar.

L'euro était au-dessus de 1,1140 dollar, vendredi vers 13 h 30 (11 h 30 GMT), à son plus haut niveau depuis un mois et demi.

L'annonce d'un accord entre l'Union européenne et la Grande-Bretagne a apporté un élément de soutien à l'euro contre le dollar. Une donnée qui risque de « réduire l'attractivité des origines européennes à l'export », soulignait dans une note le cabinet Agritel. « Pour le moment, la parité demeure néanmoins sur des niveaux bien inférieurs à l'an dernier », notait-il toutefois.

L'activité était également en berne en raison de la présence de nombreux opérateurs à la Bourse de Vienne. Après un appel d'offres de l'Égypte, qui a bien soutenu le marché ces derniers jours, c'était au tour de l'Arabie saoudite de lancer un appel pour près de 600 000 tonnes de blé tendre pour des livraisons entre février et mars 2020. Le résultat devrait être connu en début de semaine prochaine.

D'une manière générale, « il y a une bonne activité dans les ports français » grâce à l'export, ce qui compense « un marché intérieur très calme », selon un opérateur ayant requis l'anonymat.

En Asie, le Vietnam vient de suspendre les importations de blé russe, pour des problèmes de présence de graines de chardon, rapportait le cabinet Inter-Courtage. Il rappelait que les importations vietnamiennes de blé russe ont atteint 300 000 tonnes entre juillet et septembre 2019 derniers. Cette situation « pourrait également motiver d'autres débouchés des blés russes, à demander, eux aussi, de nouveaux contrôles », estimait le cabinet Agritel.

Peu avant 14 h (12 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 1,50 euro sur l'échéance de décembre à 179,75 euros et de 1,25 euro sur l'échéance de mars à 182,75 euros, pour un peu moins de 12 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était proche de l'équilibre, en recul de 25 centimes d'euro, tant sur les échéances de novembre à 164,75 euros, que de janvier à 169 euros, pour un peu moins de 600 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous