Euronext Les céréales poursuivent leur décrue

AFP

Les prix des céréales reculaient vendredi à la mi-journée, après avoir tutoyé des sommets en début de semaine, sur fond de prises de bénéfices et d'incertitudes sur la demande.

Peu avant midi (11h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre déclinait de 3,75 euros sur l'échéance de mars à 228 euros, de même que sur l'échéance de mai à 223,50 euros, pour près de 21 000 lots échangés.

La tonne de maïs, elle, se repliait de 2,50 euros sur l'échéance de mars à 221,20 euros, et de 2,25 euros sur le contrat de juin à 208,75 euros, pour un millier de lots échangés.

Globalement, les marchés sont « partagés entre des fondamentaux qui restent tendus, et des questions qui se posent à nouveau sur la dynamique de la demande au regard de l'expansion des cas de Covid dans le monde », estime Agritel dans une note.

Selon cette source, une nouvelle incertitude vient se greffer, relative à la demande chinoise qui a été « à l'origine de la récente hausse des cours pour répondre à un double objectif, à savoir reconstituer des stocks et répondre à la demande des éleveurs qui ont reconstitué leur cheptel porcin », décimé à la suite d'une épizootie de peste porcine en 2018.

Or « un nouveau cas de peste porcine vient d'être détecté en Chine, semant le doute sur la situation future », écrit le cabinet.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous