Euronext Les céréales poursuivent leur rebond, favorisé par la demande

AFP

Les prix des céréales poursuivaient leur rebond mercredi à la mi-journée, face à une demande mondiale toujours forte, que ce soit en blé ou en maïs.

L'Algérie a ainsi lancé un appel d'offres en blé, une semaine après le précédent, et la Chine a acheté 1,36 million de tonnes de maïs aux États-Unis, une « surprise » pour le cabine Agritel, qui « confirme l'appétit » de la Chine.

Les États-Unis ont également annoncé la vente de 102 800 tonnes de maïs pour une destination non communiquée, tandis que la Jordanie a acheté 120 000 tonnes d'orge fourragère.

Par ailleurs, « d'un point de vue météorologique, après une phase de déficit hydrique importante sur le continent sud-américain, ce sont les pluies actuelles qui perturbent maintenant les chantiers de récolte et qui suscitent des craintes », a indiqué Agritel dans une note.

Autre facteur de soutien des cours, la décision de Moscou de doubler ses taxes à l'exportation sur le blé à compter du mois de mars, afin de privilégier son marché intérieur.

Peu avant 13h15 (12h15 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre progressait de 0,75 euro sur l'échéance de mars à 230,50 euros, tout comme sur celle de mai à 225,50 euros, pour plus de 14 000 lots échangés.

La tonne de maïs, elle, progressait de 0,50 euro sur les échéances de mars (à 215,50 euros) et de juin (à 212,50 euros), pour plus de 300 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous