; Le blé et le maïs en retrait sur Euronext

Euronext Les céréales en retrait face à la reprise des exports ukrainiens

Terre-net Média

Le départ annoncé de trois bateaux des ports ukrainiens et une récolte française revue en hausse font reculer le prix des céréales.

Les prix des céréales retombaient à nouveau en territoire négatif ce vendredi à la mi-séance sur Euronext. La tendance notamment été renvoyée dans le rouge par l’annonce du départ imminent de trois bateaux des ports ukrainiens, pour un total de 58 kt de maïs chargé. Agreste a en outre relevé d’un million de tonnes son estimation de récolte française de blé tendre cette année, à 33,9 Mt (35,4 Mt en 2021). La production d’orge a également été relevé de 210 kt (11,39 Mt).

La production de maïs est en revanche annoncée à 12,4 Mt seulement, en retrait de 2,8 Mt sur un an. FranceAgriMer a d’ailleurs coupé de cinq points ses notations de « bon à très bon » dans son dernier Crop Progress hebdomadaire, à 63 %, soit une chute 28 points par rapport à l’an dernier !

Peu avant 12h30, le blé Euronext à échéance décembre 2022 se dégradait de 1,50 €/t, à 326,75 €/t, tandis que le contrat septembre 2022 se contractait de 0,50 €/t, à 341,75 €/t. Le maïs Euronext à livraison novembre 2022 s'enfonçait de 2,50 €/t, à 324,50 €/t, le terme juin 2023 diminuait de 2 €/t, à 320 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média