; La hausse des prix du soja entraîne à la hausse les cours du colza

Marchés des matières premières Les cours du colza européen s'envolent dans le sillage du soja américain

Afp

Les cours du colza s'envolaient mardi en début d'après-midi soutenus par le bond du soja américain, dont la récolte s'annonce moins bonne que prévue alors que la situation mondiale est déjà tendue.

La situation des oléagineux est très tendue au niveau mondial
Pour le colza, l'échéance rapprochée d'août
s'échangeait à 475 euros la tonne, soit une
hausse de 12,50 euros depuis la veille.
(© Terre-net Média)

Vers 13h00 (11h00 Gmt), les cours du colza gagnaient entre 8 et 12 euros sur les contrats 2012 et 2013 alors que l'activité culminait à des niveaux très élevés. Plus de 10.000 lots avaient été échangé depuis le début de la séance. L'échéance rapprochée d'août s'échangeait à 475 euros la tonne, soit une hausse de 12,50 euros depuis la veille et celle de novembre s'adjugeait 9,50 euros à 471, 50 euros.

Lors des échanges électroniques avant l'ouverture du marché de Chicago, le soja était lui aussi en très forte hausse après avoir déjà fortement progressé la veille. Le département américain de l'Agriculture (Usda) estime qu'au 17 juin 56 % des plants de soja sont jugés excellents à bons contre 60 % la semaine passée et 68 % un an auparavant.

Une situation très tendue des oléagineux au niveau mondial

Ce recul progressif de la qualité des cultures aux Etats-Unis inquiète les investisseurs car la situation des oléagineux est déjà très tendue au niveau mondial. Mi-juin, l'Usda avait revu à la baisse les stocks américains de soja pour la fin de campagne 2011/2012 à 4,77 millions de tonnes (Mt), un recul significatif par rapport à l'estimation du mois dernier (5,72 Mt).

Les mauvaises nouvelles ne cessent de s'accumuler depuis quelques mois pour les oléagineux puisque le Brésil et l'Argentine, respectivement deuxième et troisième producteurs mondiaux et qui représentent près de la moitié de la production de graines de soja dans le monde, ont été affectés par des conditions climatiques trop sèches. La production brésilienne est maintenant estimée à 65,50 Mt et celle de l'Argentine à 41,50 Mt, bien loin de leurs productions de l'an passé.

Sur le marché physique, les produits dérivés du soja (tourteaux et huile) importés sur l'Atlantique étaient en forte hausse.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr

 

Découvrez le Dossier Spécial Colza

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Afp