Chicago Les cours hésitent entre météo américaine et climat commercial

AFP

Les cours du blé, du maïs et du soja ont clôturé en légère baisse mardi au terme d'une séance très indécise, entre des incertitudes liées aux conditions météos aux États-Unis et le climat de négociation entre Pékin et Washington.

« Le marché a dû faire face à un mélange de beaucoup de nouvelles » mardi, a affirmé Dewey Strickler de Ag Watch Market Advisors. Les courtiers ont pris en considération les inondations qui ont touché le Midwest, et causé des dégâts estimés à plus d'un milliard de dollars dans le Nebraska, après une forte tempête la semaine dernière. « Nous devions voir du maïs semé à cette période de l'année (...) mais ce ne serait pas le cas. Il va falloir attendre encore quelques semaines avant que les producteurs puissent retourner sur le terrain », a déploré Dewey Strickler, ajoutant que des « opportunités » étaient sans doute perdues. Les analystes d'Allendale pointaient quant à eux d'autres prévisions de pluie dans les jours à venir « alors que l'on se rapproche du printemps et de la publication de rapports sur les prévisions d'ensemencement ».

Le deuxième sujet de préoccupation des acteurs du marché a été, comme souvent ces derniers mois, lié au climat de négociation entre Pékin et Washington. Entre rumeurs et articles de presse, des informations contradictoires ont été publiées en cours de séance, alimentant la volatilité du cours des matières premières agricoles. Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin et le représentant au Commerce Robert Lighthizer se rendront à Pékin la semaine prochaine pour rencontrer le négociateur en chef chinois Liu He, afin de faire avancer les négociations commerciales, a indiqué mardi à l'AFP un haut responsable de l'administration. Selon le Wall Street Journal, Liu He devrait, en retour, venir à Washington la semaine suivante. L'une des incertitudes centrales sur ce dossier est liée à la date à laquelle le président américain Donald Trump et son homologue chinois se rencontreront pour un sommet qui scellera un accord commercial, attendu depuis des mois. Initialement anticipée courant mars, cette rencontre est attendue en avril, mais la presse chinoise évoque maintenant le mois de juin.

Le boisseau de blé pour mai a clôturé mardi à 4,5650 dollars, contre 4,5675 dollars lundi. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus actif, a fini à 3,7125 dollars, contre 3,7150 dollars la veille. Le boisseau de soja (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus échangé, a clôturé à 9,0400 dollars, contre 9,0575 dollars à la clôture lundi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous