Chicago Les cours portés par un regain d'optimisme

AFP

Chicago, 7 mars 2016 (AFP) - Les cours agricoles ont progressé lundi sur le marché de Chicago, portés par l'optimisme général semblant revenu sur les marchés financiers, ceux du blé bénéficiant en outre de craintes suscitées par la météo américaine.

« Cette remontée des céréales est probablement due à ce que les investisseurs cherchent à équilibrer leurs positions baissières (..) et puis ils sont moins inquiets pour les marchés émergents et les tendances mondiales à la déflation », a déclaré Michael Zuzolo, chez Global Commodity Analytics and Consulting, pour expliquer le regain d'optimisme du marché. Selon lui, le déclin du dollar, la hausse de Wall Street et la tendance toujours haussière du marché du pétrole étaient aussi des facteurs bénéficiant aux prix agricoles.

Il a également mentionné l'optimisme exprimé durant le week-end par les haut responsables chinois : le président de la puissante agence de planification chinoise, Xu Shaoshi, a assuré dimanche que la Chine ne connaîtrait « absolument pas » d'atterrissage économique difficile.

De leur côté, les analystes de la maison de courtage Allendale ont noté que le ministre chinois de l'agriculture avait annoncé que les autorités cesseraient leurs encouragements à la production céréalière dans les cinq années qui viennent.

Par ailleurs, le ministère américain de l'agriculture a donné des chiffres conformes ou supérieurs aux attentes pour les inspections des cargaisons prêtes à l'export, venant confirmer l'optimisme général. Le blé était particulièrement favorisé, bénéficiant d'un début d'inquiétude en raison de l'hiver trop sec qui devrait peser sur la moisson de blé d'hiver. « Mais on a eu à la mi-journée des prévisions météo actualisées avec pas mal de pluie attendue au Texas et dans l'Oklahoma (sud), donc peut-être que cela ne va pas durer », a dit Michael Zuzolo.

Les cours du blé ont d'ailleurs modéré leur hausse en cours de séance. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le contrat le plus actif, a fini la séance lundi à 3,5900 dollars, contre 3,5825 vendredi soir. Le boisseau de blé pour mai, également le plus actif, valait 4,6275 dollars contre 4,6075 à la veille du week-end. Le boisseau de soja pour mai, là encore le plus échangé, coûtait 8,8175 dollars, contre 8,7850 précédemment.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous