Chicago Les cours reculent, de potentielles taxes douanières inquiètent

AFP

Les cours du soja, du maïs et du blé ont baissé mercredi à Chicago alors que les courtiers redoutent l'annonce de taxes douanières sur l'importation de biens chinois par l'administration américaine, probablement pour vendredi.

« Les marchés agricoles craignent que Donald Trump n'impose dès vendredi des taxes douanières accrues sur plusieurs milliards de dollars de biens chinois », a commenté Dax Wedemeyer de US Commodities. « Les courtiers appréhendent que ces sanctions, si elles sont annoncées, ne fassent l'objet de mesures de rétorsion de la Chine surtout sur le soja américain », le premier débouché au monde de l'oléagineux vendu par les États-Unis. « Ces informations empêchent toute progression notable des cours des matières premières agricoles », a observé quant à lui Steve Georgy de la maison de courtage Allendale.

Le cours du blé a particulièrement reculé mercredi au lendemain d'un bond alimenté par un rapport mensuel du ministère américain de l'agriculture (USDA) anticipant une forte baisse de la production de blé russe pour la saison 2018-2019, à 68,5 millions de tonnes contre 72 millions le mois précédent. Ce repli devrait, selon l'USDA, directement profiter aux ventes américaines, ces dernières ayant été revues en hausse de 25 à 950 millions de boisseaux. Mais les marchés « y ont peut-être réfléchi à deux fois pendant la nuit », ont commenté les analystes de CHS Hedging, estimant que les États-Unis ne sont peut-être « pas si compétitifs » sur le marché de la céréale que les statistiques de l'USDA ont semblé le suggérer.

Tout comme pour le soja, le cours du maïs a aussi diminué car « les conditions météo pour les récoltes sont plutôt bonnes aux États-Unis », d'après M. Wedemeyer. Un rapport de l'USDA publié lundi a fait état d'une légère baisse de la qualité des récoltes de maïs et du soja par rapport aux anticipations des analystes. Mais les niveaux sont supérieurs à ceux de l'an dernier à la même époque. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le contrat le plus actif actuellement, a terminé mercredi à 3,7600 dollars contre 3,7750 dollars mardi à la clôture. Le boisseau de blé pour juillet, le contrat le plus échangé, a fini à 5,1650 dollars contre 5,3450 dollars la veille. Le boisseau de soja pour la même échéance, le contrat le plus actif, a clôturé à 9,3600 dollars contre 9,5400 la veille.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous