Chicago Les craintes de sécheresse font grimper le blé

AFP

Les cours du blé ont nettement progressé mardi à Chicago, le marché s'inquiétant de nouvelles prévisions météorologiques pouvant affecter les récoltes. Les prix du maïs et du soja se sont aussi appréciés.

La hausse du blé « est principalement due à une combinaison des conditions en Australie, où il commence à faire vraiment très sec, et aux Etats-Unis dans la région des Plaines, où le temps n'est pas optimal », a avancé Jason Britt de Central States Commodities.     

Même si quelques précipitations tombées ces derniers jours ont apaisé un peu les craintes, les observateurs s'inquiètent de la faiblesse des pluies dans toute la principale zone de production du blé.     

Selon un rapport hebdomadaire du département américain de l'agriculture diffusé lundi soir, le blé de printemps n'était au 20 mai levé qu'à hauteur de 37 % contre 59 % à la même époque l'an dernier. Parallèlement, seulement 36 % de la récolte de blé d'hiver était considérée comme bonne à excellente, contre 52 % l'an dernier à la même époque.     

Les cours du maïs et du soja ont eux principalement profité de la dynamique sur le marché du blé. « Le soja avait beaucoup grimpé lundi après l'annonce d'un accord entre la Chine et les Etats-Unis » éloignant pour le moment le spectre d'une rude bataille commerciale entre les deux pays, a rappelé Jason Britt. « Mais la situation semble encore très indécise et on attend d'en savoir un peu plus », a-t-il estimé.   

Les semis de maïs et de soja ont eux progressé, comme attendu, à un rythme rapide. La récolte de maïs est désormais semée à hauteur de 81 % aux Etats-Unis, conformément à la moyenne des cinq dernières années, et celle de soja à hauteur de 56 %, contre 44 % en moyenne à cette époque de l'année.     

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le contrat le plus actif actuellement, a terminé mardi à 4,0475 dollars contre 4,0275 dollars la veille. Le boisseau de blé pour juillet, également le contrat le plus échangé, a fini à 5,2150 dollars contre 5,0725 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja pour la même échéance, le contrat le plus actif, a clôturé à 10,3050 dollars contre 10,2525 dollars lundi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous