Colza Les difficultés d'approvisionnement rendent le marché volatil

Afp

PARIS, 24 fév 2014 (AFP) - Les cours du colza européen restaient assez volatils lundi en milieu de journée, en raison des difficultés d'approvisionnement de l'industrie européenne.

Sur Euronext, après avoir pris jusqu'à 5 euros dans les heures suivant l'ouverture, le prix de la tonne de colza était redescendu à 391,25 euros sur l'échéance de mai (- 75 centimes) un peu avant 13h30 (12h30 GMT), et perdait 2 euros sur l'échéance d'août à 376,50 euros. 3.200 lots environ avaient été échangés.

« Les tensions sur le marché du colza demeurent fortes, en particulier à l'Est de la France où semble-t-il les triturateurs font face à une pénurie ponctuelle de disponibilités », explique Agritel dans une note. Les usines de trituration transforment les graines de colza en huile et en tourteaux pour l'alimentation animale. En milieu de matinée, il semble que ce soit la confirmation de l'arrivée en France de bateaux chargés de colza australien qui ait stoppé la hausse des cours, estime Edward de Saint-Denis, de la société de courtage Plantureux et Associés.

Les cours sont aussi influencés par la hausse du soja à Chicago, dont les utilisations sont les mêmes.

« Le marché du soja à Chicago exerce un effet d'entraînement fort, la Chine n'ayant pour le moment que très peu annulé d'achats de cargos américains contrairement à ce qui était attendu » dans l'attente de l'arrivée de la récolte sud-américaine, analyse Agritel.

En France, sur le marché de gré à gré, le prix des graines de colza était stable mais celui des tourteaux de colza prenait 7 euros sur les échéances les plus rapprochées de mars et avril.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous