; La sécheresse menace le potentiel des maïs au Brésil

L'info marché du jour Les maïs brésiliens souffrent

Terre-net Média

Au Brésil aussi, la sécheresse inquiète. Le mois d'avril a été particulièrement peu pluvieux sur les maïs safrinha du Mato Grosso, entamant leur potentiel. Conséquence probable : les disponibilités en maïs brésiliens sur le marché mondial seront moins élevées qu'escompté pour 2022/23.

Maïs, drapeau, BrésilLes conditions météo qui pèsent sur les maïs brésiliens entament les potentiels de production et d'exportation. (©AdobeStock)

La météo au Brésil entame actuellement le potentiel de production du maïs de la safrinha, semé après le soja en deuxième culture et actuellement en phase de remplissage des grains.

En particulier, la production pourrait fortement chuter dans le Mato Grosso, principal état producteur.

L'organisme d’État Conab prévoit une production totale de maïs au Brésil de 115,6 Mt en 2022, mais ce chiffre pourrait encore être revu à la baisse au vu des prévisions météo, et le niveau d'exportations pourrait s'en ressentir sur la campagne de commercialisation 2022/23.

Voilà qui pourrait poser problème à l’Union européenne, d’autant plus dépendante des exports de maïs brésiliens que ceux de l’Ukraine sont très réduits depuis le début de la guerre.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média