; Chicago en retrait face aux améliorations climatiques

Chicago Les pluies et l’USDA provoquent le retrait de Chicago

Terre-net Média

Des cartes météos plus favorables et le dernier rapport USDA ont plombé Chicago.

Chicago a ouvert sa semaine sur de nettes pertes lundi soir. La tendance a notamment été mise sous pression par l’annonce de pluies conséquentes cette semaine dans une large partie de la Corn Belt.

Les prix du soja restaient en outre malmenés par le dernier rapport USDA, dans lequel le potentiel de production américain ainsi que les stocks de fin de campagne ont été révisées à la hausse.

Les cours du blé ont également été tirés à la baisse après que l’USDA a réhaussé de 6,5 Mt la récolte russe cette année, à un nouveau record historique de 88 Mt.

Le retrait des prix US a toutefois été ralenti par des inspections hebdomadaires dynamiques la semaine passée dans les ports américains. Les inspections de soja se sont notamment établies dans le haut des attentes, à 745 kt, tandis que celles de maïs ont atteint 538 kt. Les inspections de blé se sont quant à elles chiffrées à 373 kt.

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance décembre 2022 s'est dégradé de 4,75 c$/bu, à 8,18 $/bu. Le maïs à terme décembre 2022 a baissé de 14,0 c$/bu à 6,28 $/bu. La fève de soja à livraison novembre 2022 s'est enfoncée de 42,0 c$/bu, à 14,12 $/bu.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média