Euronext Les pluies perturbent le marché des céréales

Afp

Paris, 7 juil 2014 (AFP) - Le marché européen des céréales s'éveillait lentement lundi, après un long week-end du 4 juillet outre-Atlantique et des orages qui risquent cependant de peser prochainement sur les prix du blé.

Alors que les moissons commencent tout juste, le sud de la France a été sérieusement touché par les averses de grêle et l'humidité annoncée pour les jours à venir inquiète les opérateurs. « Des précipitations répétées sur des blés à maturité dans les zones les plus précoces risquent de dégrader la qualité des grains », prévient Sébastien Poncelet, analyste au cabinet de conseil Agritel pour qui c'est surtout la période à laquelle survient cet excès de précipitations qui pose problème. « La question de fond est en train de se déplacer de la quantité, relativement abondante, à la qualité », juge-t-il. C'est surtout vrai pour le blé dur mais ça commence aussi à se poser pour le blé tendre », insiste-t-il. Inquiétude d'autant plus sérieuse, souligne Sébastien Poncelet, que la situation concerne assez largement l'Europe du Sud, du nord de l'Espagne et sud de la France jusqu'à la Roumanie.

En France, la récolte de blé tendre a commencé en Rhône-Alpes, Aquitaine, Midi-Pyrénées et Alsace.

Pour l'orge, FranceAgriMer estime que 44 % des orges d'hiver étaient récoltés au 30 juin et que les rendements comme la qualité demeurent satisfaisants, même si là encore, cette dernière est susceptible de se dégrader après les récentes pluies.

En Amérique du Nord, les pluies importantes ont déjà causé des inondations et des dégâts surtout au Canada où des milliers d'hectares ont été inondés.

A 13h, les prix restaient cependant encore inchangés à la bourse Euronext où la tonne de blé s'échangeait à 184,50 euros pour l'échéance la plus proche (novembre) et 185,75 pour celle de janvier 2015. Un peu plus de 3.000 lots avaient été échangés.

Le maïs enregistrait un mouvement de hausse de + 1,75 euro par tonne à 172,75 euros pour l'échéance d'août, mais il perdait 25 centimes sur celle de novembre à 170 euros la tonne dans un marché assoupi avec moins de 200 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous