Chicago Les prix du blé reculent fortement

Afp

Les prix du blé ont fortement reculé lundi à Chicago, à la veille d'un décompte mensuel du département américain de l'Agriculture qui pourrait montrer une amélioration de la qualité des blés de printemps.


Pour cette fin de campagne, la Russie pourrait avoir un potentiel à
l'exportation plus fort que précédemment attendu. (© Terre-net Média)

« Les investisseurs se positionnent avant le rapport de l'Usda sur l'offre et la demande de demain » mardi, a expliqué Dax Wedemeyer, de US Commodities. Le marché tablait sur le fait que le rapport allait se révéler baissier pour le blé et le maïs, montrant des récoltes de blé de printemps en meilleure condition qu'attendu et une augmentation des surfaces consacrées au maïs, a précisé l'analyste.

Le blé sous pression alors que les investisseurs commencent à revoir leurs prévisions d'offre

Les investisseurs ont revu leurs estimations après le rapport de l'Usda sur la répartition des cultures paru le 30 juin, qui avait provoqué une grosse surprise. En revanche, le marché s'attendait à ce que la surface consacrée au soja se révèle moins importante que prévu. Le blé s'est également trouvé sous pression alors que les investisseurs commencent à revoir leurs prévisions d'offre. « Il devient de plus en plus clair que l'Inde va devenir un exportateur de blé pour la première fois depuis plusieurs années grâce à une bonne moisson et pourrait permettre des exportations privées à hauteur de quelque 2 millions de tonnes », ont rapporté les analystes de Commerzbank. La Russie pourrait également « avoir un potentiel à l'exportation plus fort que précédemment attendu », ont-ils ajouté.

De leur côté, les prix du soja et du maïs aux Etats-Unis restaient soutenus par les prévisions météorologiques, lesquelles annoncent toujours pour les jours à venir un temps chaud et sec qui pourrait peser sur les rendements des cultures, a précisé Dax Wedemeyer.

Sur le Chicago Board of Trade, le boisseau de blé (environ 25 kg) pour livraison en septembre a perdu 12 cents à 6,3925 dollars.
Le boisseau de maïs à échéance identique a grappillé 0,75 cent à 6,43 dollars.
Le contrat de soja à échéance novembre a fini en hausse de 2 cents à 13,4850 dollars.

Retrouvez tous les cours des matières premières agricoles sur l'Observatoire des marchés.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous