Euronext Les prix du blés soutenus, après un appel d'offre égyptien

AFP

Les prix du blé restaient soutenus mercredi à la mi-journée après un appel d'offres lancé par l'Égypte, remporté par la Roumanie et la France.

À peine quelques jours après la visite du président français au Caire, le GASC (General authority for supply commodities), qui lance les appels d'offres internationaux pour le blé en Égypte, a retenu pour la première fois depuis juillet 2017 une offre de blé français, ce qui a rassuré le marché européen. « Ce résultat conforte l'attrait des origines européennes dans un contexte de hausse des prix russes en cette seconde partie de campagne », souligne le cabinet Agritel dans une note.

Peu avant 13h00 (12h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé gagnait 25 centimes d'euro sur l'échéance de mars à 206 euros, ainsi que sur celle de mai à 207 euros, pour moins de 4 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était stable à 179 euros sur l'échéance de mars, et abandonnait 25 centimes d'euros sur celle de juin à 182 euros, pour un peu plus de 450 lots échangés.

Sur le marché américain, malgré la vente de 138 000 tonnes de maïs vers la Corée du sud rapportée mardi, les cours à Chicago avaient marqué un recul mardi, l'échéance mars 2019 se rapprochant de ses plus bas niveaux de la semaine passée, notait Agritel.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous