Chicago Les prix du soja portés par les ventes à l'étranger

Afp

Chicago, 22 mai 2014 (AFP) - Les prix du soja américain ont nettement progressé jeudi à Chicago après l'annonce de très bonnes ventes hebdomadaires à l'étranger tandis que les cours du maïs sont restés quasi stables et que ceux du maïs ont reculé.

« Les chiffres sur les ventes à l'exportation de soja publiés (jeudi par l'Usda) ont relancé les discussions sur la demande toujours très forte pour la récolte de l'an dernier » et son impact sur le niveau des stocks, déjà très bas, ont remarqué les analystes de la maison de courtage Allendale. Quelque 164.435 tonnes de soja de la campagne 2013/2014 ont été commandées par des acheteurs étrangers lors de la semaine achevée le 15 mai. « De nombreux courtiers s'attendaient plutôt à des annulations de commandes et ont été très surpris », a remarqué Mike Zuzolo de Global Commodity Analytics and Consulting. « On se dirige vers une situation très tendue pour les réserves et on commence à sérieusement se poser des questions sur la possibilité de continuer à acheter du soja pour le transformer en tourteaux ou en huile », a-t-il ajouté.

450.000 tonnes de graines de soja ont par ailleurs été vendues au titre de la campagne 2014/2015, principalement à la Chine, le premier importateur mondial. « Le fait que la Chine ait publié de bons chiffres sur son économie a aussi aidé les cours », a souligné Mike Zuzolo : selon un indicateur provisoire publié jeudi par la banque Hsbc, la production manufacturière a de nouveau reculé en mai dans le pays mais cette contraction était la plus faible depuis cinq mois.

Sur le marché du maïs, les cours sont restés quasi stables, coincés entre un temps qui reste un peu trop humide pour les semis et l'accès de faiblesse observé sur les cours du blé, selon Mike Zuzolo.

Les prix de cette céréale sont en effet descendus à leur plus bas niveau de clôture depuis le 7 mars « alors que de nouvelles pluies sont tombées sur la zone du blé rouge d'hiver », a noté le spécialiste. Cela pourrait permettre à la récolte, nettement affectée par le manque d'eau et des conditions rigoureuses cet hiver, d'améliorer un peu sa qualité.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le plus vendu actuellement, a fini à 4,7675 dollars contre 4,7450 dollars mercredi. Le boisseau de blé pour la même échéance a terminé à 6,5925 dollars contre 6,6425 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja également pour livraison en juillet a clôturé à 15,1875 dollars contre 15,0525 dollars la veille après être monté en cours de séance à son plus haut niveau depuis juillet 2013.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous