Alimentation Les prix mondiaux augmentent en mai à cause des produits laitiers selon la FAO

AFP

La forte hausse des produits laitiers au niveau mondial a fait grimper les prix alimentaires mondiaux en mai, selon l'indice FAO des produits alimentaires publié jeudi.

En mai, l'indice des prix des produits alimentaires établi par l'agence des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) affichait une moyenne de 176,2 points, soit une hausse de 1,2 % par rapport à avril, selon un communiqué. Cet indice mondial mesure la variation mensuelle de plusieurs denrées alimentaires de base sur les marchés internationaux. En mai, l'indice des produits laitiers a augmenté de 5,5 %, une moyenne 11,5 fois plus importante que l'année précédente. Cette hausse s'explique « en grande partie » par la baisse de la production de lait en Nouvelle-Zélande, principal exportateur mondial de produits laitiers, souligne la FAO.

L'indice des prix des céréales est en hausse de 2,4 % depuis avril, soit une augmentation de 17 % sur l'année pour atteindre son plus haut niveau depuis janvier 2015. L'indice FAO des huiles végétales a chuté de 2,6 % pour atteindre son plus bas niveau en l'espace de 27 mois. Les prix des huiles de palme, de soja et de tournesol ont tous chuté, en grande partie en raison de stocks mondiaux abondants. L'indice FAO des prix de la viande a légèrement reculé, tandis que celui du sucre a connu son sixième affaiblissement mensuel consécutif, avec une baisse de 0,5 % depuis avril. Cette situation « reflète des conditions de récolte favorables dans les principales régions productrices au Brésil, le plus grand producteur et exportateur de sucre au monde », indique le communiqué.

Parallèlement, la FAO a revu à la hausse ses prévisions concernant la production mondiale de céréales en 2018, qui s'élèvent à 2,61 milliards de tonnes. S'il est confirmé, ce chiffre représentera un recul annuel de 1,5 % par rapport à l'an dernier. Selon la FAO, la planète produira 754,1 millions de tonnes de blé en 2018, une prévision revue en légère augmentation par rapport au mois dernier en raison de meilleures perspectives dans plusieurs des principaux pays producteurs. La production mondiale de riz devrait elle augmenter de 1,3 % par rapport à 2017 pour atteindre un nouveau record avec 511,3 millions de tonnes, une progression qui reflète surtout l'amélioration des prévisions en Inde.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous