Chicago hebdo Les ventes et la météo font progresser le maïs et le soja

AFP

Les cours du maïs et du soja ont avancé cette semaine à Chicago, sous l'effet de commandes solides et de l'anticipation d'une météo moins favorable en Amérique du Sud. Le blé a également avancé.

Mais Le temps plus sec annoncé en Argentine et au Brésil a favorisé les cours du maïs et du soja. (©Terre-net Média)

Le maïs américain a fait l'objet vendredi d'une vente de 130 000 tonnes vers une destination inconnue, suivant une précédente commande la veille de 101 600 tonnes, selon les statistiques du département américain à l'agriculture (USDA). Les ventes de soja se sont quant à elles affichées en progression hebdomadaire de 9 % lors de la semaine terminée le 23 novembre, selon un rapport publié jeudi par l'USDA, avec 942 900 tonnes, vendues pour la grande majorité à la Chine.

La météo a également favorisé les cours du maïs et du soja, « les prévisions sur 5 à 10 jours anticipent un temps plus sec pour l'Argentine et le Brésil », a indiqué Steve Georgy, de Allendale et Jack Scoville, de Price Futures Group, évoquant « des prévisions inquiétantes » qui pourraient mener à la « poursuite de la montée des cours ». Le risque de voir se développer « durant l'hiver » le phénomène naturel La Nina s'est par ailleurs accru, selon Dewey Strickler, de AG Watch Market Advisors.

Le blé fragilisé par la baisse des ventes américaines

Le blé a quant à lui avancé, notamment sous l'effet de la météo aux États-Unis. « Les plaines du nord sont sèches et cela pourrait perturber le déroulement des semis de blé d'hiver », a affirmé M. Scoville. « Les pluies à l'est de l'Australie retardent les moissons et pourraient soulever un débat sur leur qualité. Les régions de l'ouest ont été sèches pour la plupart », a indiqué CHS Hedging. Le blé a toutefois été fragilisé par des ventes américaines en forte baisse lors de la semaine close le 23 novembre, s'affichant à 184 400 tonnes, en retrait de 8 % sur une semaine et de 59 % en comparaison avec les quatre dernières semaines.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le contrat le plus actif, a terminé vendredi à 3,5875 dollars contre 3,5500 vendredi dernier à la clôture (+ 1,05 %). Le boisseau de blé pour mars, là encore le contrat le plus échangé, a avancé à 4,3850 dollars, contre 4,3475 dollars il y a une semaine (+ 0,86 %). Le boisseau de soja pour janvier, contrat le plus actif, a progressé à 9,9425 dollars, contre 9,9325 dollars vendredi dernier (+ 0,10 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous