Chicago Maïs, blé et soja lestés par la hausse du dollar

AFP

Les prix du maïs, du blé et du soja ont reculé lundi à Chicago, lestés par la hausse du dollar et la rapidité de l'avancée des semis qui permet de rattraper en partie les retards du début de saison.

« Les courtiers et les investisseurs réduisent leurs paris à la hausse face à la montée du dollar à son plus haut niveau de l'année », estime Mike Zuzolo de Global Commodity Analytics and Consulting.     

Un billet vert plus élevé tend en effet à renchérir le coût des commandes de produits américains pour les acheteurs munis d'autres devises, réduisant leur attrait sur un marché mondial par ailleurs bien approvisionné.     

Les acteurs du marché penchent aussi selon lui pour la prudence avant la diffusion jeudi du rapport mensuel du ministère américain de l'agriculture (USDA) sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde (Wasde). « Au vu de la piètre qualité de la récolte de blé dur d'hiver, l'USDA pourrait annoncer une estimation de rendement sur l'ensemble des récoltes de blé à un faible niveau », met notamment en avant Mike Zuzolo.   

Autre rapport surveillé : le point hebdomadaire de l'USDA sur l'avancée des semis attendu après la clôture lundi. Le mauvais temps en début de printemps a retardé le début de la saison.   

« Mais on a rattrapé une bonne partie du retard avec de bonnes conditions ces dernières semaines, et ce week-end les machines ont fonctionné à plein régime », a remarqué Steve Georgy de la maison de courtage Allendale.     

Par ailleurs, « les courtiers en soja sont déçus du fait que les  négociations commerciales entre Washington et Pékin ne se soient pas rapprochées d'un accord permettant de lever les menaces de sanctions chinoises sur les commandes de soja américain », soulignent les analystes d'Allendale.     

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le contrat  le plus actif actuellement, a clôturé lundi à 4,0075 dollars contre 4,0625  dollars vendredi. Le boisseau de blé pour juillet, également le contrat le plus échangé, a fini à 5,1150 dollars contre 5,2625 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja pour la même échéance, le contrat le plus actif, a terminé à 10,1350 dollars contre 10,3675 dollars vendredi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous