Chicago Maïs, blé et soja montent, scrutant les moissons et la météo

AFP

Les cours du maïs, du soja et du blé ont augmenté lundi à Chicago dans l'attente d'un rapport américain hebdomadaire qui devait faire le point sur l'influence des conditions météos sur l'avancée des moissons.

Au cours d'une séance à l'actualité pauvre et aux « volumes très maigres » d'après les analystes de la maison de courtage Allendale, les investisseurs se sont positionnés avant la publication dans la soirée du rapport hebdomadaire du ministère américain de l'Agriculture (USDA).

« On s'attend à une petite baisse de régime » ont anticipé ces mêmes analystes, notant que le reflux pouvait se concentrer surtout sur le maïs. « La météo de la semaine dernière a continué à apporter de la fraîcheur, et a empêché de nombreux fermiers d'aller moissonner », a observé quant à lui Jason Roose de US Commodities. « Sans moissons efficaces, on peut s'attendre à une baisse des rendements », a-t-il ajouté.

Concernant le soja, « il sera important de surveiller la qualité de la récolte dans les zones humides situées entre le Kansas et le Missouri, ainsi qu'au nord, entre l'Iowa, le Minnesota et le Dakota du sud et du nord », des États qui ont subi des épisodes pluvieux et neigeux lors des deux précédentes semaines, ont rappelé les analystes de CHS Hedging. Les prévisions pour la semaine en cours n'incitent par ailleurs pas non plus à l'optimisme, d'après eux. Les températures à travers la « Corn Belt », la principale zone de production de maïs américain, devraient notamment être sous les normales de saison.

Le cours du maïs a également continué lundi à bénéficier de solides ventes à l'étranger annoncées vendredi, d'après Allendale. Un peu plus d'un million de tonnes en ont été vendue au Mexique, au Japon et à la Corée du Sud principalement.

Concernant le blé, les pluies attendues cette semaine en Argentine ne suffiront pas à apaiser les inquiétudes des investisseurs sur la sécheresse qui touche le pays, ont rappelé les analystes de CHS Hedging.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, contrat le plus échangé, a terminé lundi à 3,7825 dollars contre 3,7375 dollars vendredi à la clôture. Le boisseau de blé pour décembre a fini à 5,2500 dollars contre 5,1725 dollars en fin de semaine dernière. Le boisseau de soja pour novembre, également le contrat le plus échangé, a fini à 8,9150 dollars contre 8,6750 dollars vendredi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous