Chicago Maïs, blé et soja poursuivent leur descente

Afp

Chicago, 1 juil 2014 (AFP) - Les cours du maïs, du blé et du soja, assommés lundi par des rapports des autorités américaines reflétant une abondance de l'offre plus forte que prévu, ont poursuivi leur recul mardi à Chicago.

Le marché « reste encore sous le choc » de l'annonce par l'Usda, le ministère américain de l'agriculture, d'une surface record dédiée au soja cette année aux Etats-Unis, a indiqué Michael Zuzolo de Global Commodity Analytics and Consulting : les agriculteurs américains auraient consacré à l'oléagineux 11 % de superficie de plus qu'en 2013. Et de façon plus générale, ils vont dédier « quelque 2,3 millions d'hectares de plus que l'an dernier » aux principales denrées agricoles, a ajouté le spécialiste.

Ces chiffres « ont vraiment entraîné un large mouvement de vente sur le marché » car ils laissent entrevoir des récoltes plus fournies qu'initialement prévu, a expliqué Michael Zuzolo. Les investisseurs tentent maintenant de calculer quelles conséquences ils auront sur le prochain rapport mensuel de l'Usda sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde (Wasde), prévu le 11 juillet.

Parallèlement, le rapport hebdomadaire de l'Usda sur la qualité des récoltes diffusé lundi après la clôture a conforté les acteurs du marché dans l'idée que les moissons seront bonnes. La proportion de maïs considéré comme bon ou excellent à la fin de la semaine close le 29 juin a augmenté de 1 point, à 75 %. Celle de soja s'est maintenu à 72 %, « ce qui est un record pour cette semaine particulière », selon les analystes d'Allendale. En revanche l'avancée de la moisson du blé d'hiver reste inférieure à la moyenne des cinq dernières années. Mais parallèlement, « les cours sont affectés par le fait que l'Egypte (premier importateur mondial de la céréale) n'a pas retenu de blé produit aux Etats-Unis, signe d'une faible demande », a remarqué Michael Zuzolo.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé désormais, a terminé mardi à 4,2275 dollars contre 4,2525 dollars lundi. Ils descendent ainsi à leur plus bas depuis janvier après être tombé la veille en une séance de 4,9 %. Le boisseau de blé pour livraison en septembre, le plus échangé, s'est établi à 5,7250 dollars, contre 5,7750 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja pour livraison en novembre, également le plus échangé, a clôturé à 11,4750 dollars contre 11,5725 dollars lundi. La veille il a enregistré une chute de 5,8 %, la plus importante depuis juillet 2009 selon les experts de Commerzbank. 

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous