Chicago Maïs, blé et soja se replient dans un marché prudent

AFP

Les cours du blé, du soja et du maïs ont terminé en légère baisse mercredi dans un marché empreint de prudence, notamment face à l'absence de signes concrets d'avancées dans les pourparlers en cours entre les Etats-Unis et la Chine.

Le principal négociateur américain, Robert Lighthizer, a souligné mercredi lors d'une audition au Congrès qu'il restait encore beaucoup de points non résolus entre les deux parties. Il a aussi insisté sur le fait que l'administration Trump ne se contenterait pas d'un accord consistant à entériner de simples achats supplémentaires de produits agricoles américains, en particulier de soja.

Le secrétaire américain à l'agriculture Sonny Perdue a en effet affirmé dans un tweet vendredi dernier que la Chine s'était engagée à acheter 10 millions de tonnes supplémentaires d'oléagineux. « Mais un tweet ou une déclaration ne suffisent plus à vraiment soutenir les cours », a relevé Ryan Etnner de la maison de courtage Allendale. « Les courtiers veulent voir les commandes se concrétiser maintenant. Or rien n'apparaît pour l'instant » dans la plateforme d'annonces quotidiennes du ministère américain (USDA), a-t-il ajouté.

« À quoi correspondent exactement ces 10 millions de tonnes ? Et quand vont vraiment avoir lieu les commandes ? Juste au moment où les producteurs sud-américains s'apprêtent à inonder le marché mondial de leurs récoltes ? On n'a aucun détail », a renchéri Michael Zuzolo de Global Commidity Analytics. « Les investisseurs s'inquiètent des perspectives pour la demande et on voit bien que le repli des cours est entraîné par les ventes de fonds d'investissement », a-t-il estimé.

Ces inquiétudes sont amplifiées par le fait que les moissons en Amérique du Sud avancent rapidement, ont souligné les analystes de Commerzbank. Au Brésil, « presque la moitié des champs ont déjà été moissonnés, contre environ un quart à cette époque l'an dernier », ont-ils détaillé. « Même si les prévisions ont été un peu revues à la baisse ces dernières semaines, la récolte devrait y être la deuxième plus importante jamais enregistrée », ont-ils ajouté.

Dans le même temps, « les pluies tombées sur les principales zones de production en Argentine ont ranimé l'espoir de rendements plus élevés, un temps affectés par une période de températures élevées », ont indiqué les analystes.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus échangé désormais, a terminé mercredi à 3,7375 dollars contre 3,7600 dollars la veille. Le boisseau de blé pour mai, le plus actif actuellement, a fini à 4,6675 dollars contre 4,6825 dollars mardi. Le boisseau de soja pour mai, le contrat le plus échangé, a terminé à 9,1675 dollars contre 9,1700 dollars à la précédent clôture.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous