Chicago Maïs et soja reculent à l'approche d'un rapport important

AFP

Les cours du maïs et du soja se sont repliés mardi à Chicago, les investisseurs anticipant une révision à la hausse des stocks américains dans un rapport attendu jeudi. Les cours du blé ont légèrement progressé.

« Les échanges sont restés limités car le marché attend surtout les chiffres » qui seront dévoilés dans le rapport mensuel du ministère de l'agriculture des États-Unis (USDA) sur l'offre et la demande mondiale de produits agricoles (Wasde), a observé Jack Scoville, de Price Futures Group. « On sait déjà que, dans le sillage d'un autre rapport publié en septembre, l'USDA va réviser à la hausse les stocks de fin de campagne de la précédente récolte », a-t-il indiqué. « On s'attend en plus à ce que les autorités revoient peut-être à la hausse les rendements », a-t-il ajouté.

Les acteurs du marché continuaient parallèlement à s'interroger sur l'impact des importantes pluies tombant actuellement sur une grande partie du centre des États-Unis, qui ralentissent un peu les moissons. Le rapport hebdomadaire sur la qualité de la production et l'avancée des moissons sera diffusé mardi après la clôture, au lieu de lundi habituellement, en raison d'un jour semi-férié aux États-Unis.

Toutefois, a souligné Jack Scoville, si les rendements ou la qualité de la récolte devaient être affectés par ces précipitations, cela ne serait pas encore intégré au rapport dévoilé jeudi.

Les cours du blé de leur côté ont été aidés par l'annonce d'une commande de 120 000 tonnes effectuée par le Bangladesh. La révision à la hausse par le ministère de l'agriculture russe de ses prévisions de récolte de céréales en 2018, de 105 millions à 106 millions de tonnes, « n'a pas beaucoup ému le marché », selon Jack Scoville.

« La Russie avait déjà indiqué lundi qu'elle prévoyait de puiser dans ses réserves » jusqu'à 1,5 million de tonnes de blé, seigle et orge fourragère, ce qui a déjà pesé sur les cours, a-t-il rappelé.

Le boisseau de maïs (environ 2 kg) pour livraison en décembre, contrat le plus échangé, a terminé mardi à 3,6450 dollars contre 3,6650 dollars la veille. Le boisseau de blé pour décembre a fini à 5,1500 dollars contre 5,1400 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja pour novembre, également le contrat le plus échangé, a terminé à 8,6300 dollars contre 8,6975 dollars lundi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous