Chicago Maïs, soja et blé affectés par les doutes sur la trêve sino-américaine

AFP

Les cours du maïs, du blé et du soja cotés à Chicago ont terminé en légère baisse jeudi, affectés notamment par les doutes sur la trêve commerciale récemment entérinée par Washington et Pékin.

« Les marchés agricoles ont tenté de ne pas se laisser entraîner complètement par le reste des marchés financiers mais l'état d'esprit est clairement à la prudence », a souligné Jason Roose de la maison de courtage US Commodities. L'arrestation d'une responsable du groupe chinois Huawei à la demande de Washington a en effet fortement ébranlé les Bourses mondiales jeudi dans la mesure où cette décision judiciaire pourrait remettre en cause les récentes avancées dans les discussions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Les cours du pétrole étaient pour leur part plombés jeudi par les doutes autour de la possibilité d'un accord entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, réunis jeudi et vendredi à Vienne, sur une réduction de leur production. Les prix des produits agricoles, en particulier du soja, avaient pourtant bien progressé depuis le début de la semaine dans l'espoir d'une amélioration des relations commerciales entre Washington et Pékin. Le ministère chinois du commerce a assuré jeudi que le pays allait appliquer « immédiatement » les mesures commerciales convenues lors de la rencontre entre les présidents Donald Trump et Xi Jinping le week-end dernier, plusieurs observateurs évoquant de possibles commandes de denrées agricoles. « Les investisseurs attendent de voir si des achats vont effectivement être effectués », a souligné Jason Roose. Ils surveilleront à cet égard la publication vendredi du rapport hebdomadaire sur les commandes de produits agricoles passées par des clients étrangers. Il sera diffusé un jour plus tard qu'habituellement, en raison de la journée nationale de deuil observée mercredi en hommage à George H.W. Bush. Même s'il ne devrait pas faire état des opérations effectuées depuis samedi dernier, « le rapport donnera des indications sur la solidité de la demande pour les produits agricoles américains sur le marché mondial », a estimé Jason Roose. Maintenant que les moissons sont terminées pour cette année, « cette demande va devenir le principal point d'attention des acteurs du marché jusqu'à la prochaine saison des semis, au printemps », a-t-il rappelé.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, contrat le plus échangé, a fini à 3,8275 dollars contre 3,8425 dollars mercredi. Le boisseau de blé pour mars, également le plus échangé, a terminé à 5,1550 dollars contre 5,1800 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja pour janvier, contrat le plus échangé, a clôturé à 9,0950 dollars contre 9,1350 dollars la veille.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous