; Chicago recule face aux pluies et aux exports ukrainiens

Chicago L'annonce de pluies et les exports ukrainiens font reculer Chicago

Terre-net Média

Le maïs US s’offre un rebond technique, tandis que le soja recule face aux pluies annoncées et que la reprise des exportations ukrainiennes pèsent sur les cours des céréales.

Chicago a terminé la semaine en ordre dispersé vendredi soir avec un rebond technique du maïs mais un retrait du blé et du complexe soja. Des pluies sont en effet attendues en milieu de semaine prochaine dans la Corn Belt, ce qui serait particulièrement bénéfiques aux cultures après les pics températures et le manque de précipitations enregistrées ces derniers jours outre-Atlantique.

Les tensions diplomatiques sino-américaines demeurent par ailleurs une source d’inquiétude chez les opérateurs américains, bien que l’USDA a confirmé ce vendredi la vente de 132 kt de soja nouvelle récolte à la Chine (ainsi que 132 kt vers des destinations inconnues). 

À noter également, trois bateaux supplémentaires ont quitté les ports ukrainiens d’Odessa et de Tchornomorsk avec un chargement total de 58 kt de maïs.

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance septembre 2022 s'est enfoncé de 6,75 c$/bu, à 7,76 $/bu. Le maïs à terme décembre 2022 s'est apprécié de 3,75 c$/bu à 6,1 $/bu. La fève de soja à livraison novembre 2022 a diminué de 9 c$/bu, à 14,09 $/bu.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média