Chicago Météo favorable et tensions commerciales font plonger maïs, blé et soja

AFP

Les cours du maïs, du blé et du soja ont fortement reculé lundi à Chicago alors que les conditions météorologiques s'annoncent plutôt favorables aux récoltes aux Etats-Unis et que les tensions commerciales entre Washington et ses partenaires sont reparties de plus belles.

« Après de belles pluies tombées sur l'Iowa ce week-end, les prévisions anticipent de nouvelles précipitations sur une majeure partie du Midwest (la principale zone de production agricole aux Etats-Unis) au cours des cinq à dix prochains jours », remarque Steve Georgy, de la maison de courtage Allendale. « Les températures devraient aussi monter », ajoute-t-il. « De façon générale, les conditions sont très bonnes pour un début de saison ».

Un rapport hebdomadaire publié après la clôture lundi par le ministère américain de l'agriculture (USDA) indiquera si les récoltes continuent à se montrer de bonne qualité. Les prix ont tendance à baisser quand elles sont abondantes. Les investisseurs surveillent aussi de près les multiples fronts ouverts par les Etats-Unis en termes de relations commerciales. « Est-ce qu'on va garder, aider ou affecter nos échanges avec le Canada et le Mexique, ainsi qu'avec l'Union européenne ? Et la Chine va-t-elle riposter ? », résume Steve Georgy.

Alors que Pékin et Washington avaient annoncé courant mai un armistice dans leur différend commercial, la Maison Blanche a remis sur la table la semaine dernière la menace de droits de douane punitifs sur des importations de produits chinois représentant 50 milliards de dollars par an. La Chine a prévenu dimanche l'administration Trump qu'aucun compromis commercial ne serait possible en cas de sanctions douanières. Elle a déjà menacé d'imposer de lourdes taxes sur les importations de soja américain.

Une réunion des grands argentiers du G7 s'est de son côté conclue samedi au Canada sans déclaration commune, sur fond d'exaspération unanime contre les Etats-Unis après la décision du président, Donald Trump, d'imposer des taxes sur l'acier et l'aluminium en provenance de l'Union européenne, du Canada et du Mexique. « Aucun compromis ne se profile concrètement pour l'instant, ni avec la Chine, ni sur l'Alena (le traité de libre échange avec le Canada et le Mexique, NDLR), ni avec l'Union européenne et cela ne joue certainement pas en faveur d'une hausse des prix », commente Dan Cekander, de DC Analysis.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le contrat le plus actif actuellement, a terminé lundi à 3,8075 dollars, contre 3,9150 dollars vendredi. Le boisseau de blé pour juillet, également le contrat le plus échangé, a clôturé à 5,0525 dollars, contre 5,2325 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja pour la même échéance, le contrat le plus actif, a fini à 10,0175 dollars, contre 10,2125 dollars en fin de semaine dernière.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous